La Boîte à Saussure
La Boîte à Saussure
© 2019 La Boîte à Saussure
Illettrisme, analphabétisme et FLE

Bien    que    l'analphabétisme    soit    très    présent    dans    le    monde,    de    nombreux    progrès    ont    déjà    été effectués.    Ainsi,    le    niveau    d'analphabétisme    chez    les    jeunes    a    tendance    à    diminuer    nettement .    Ceci    a notamment   été   permis   grâce   à   l'instauration   de   l'enseignement   obligatoire   dans   un   grand   nombre   de   pays   et de   manière   plus   générale,   grâce   à   un   meilleur   accès   à   la   scolarité . A   l'heure   actuelle,   l'UNESCO   considère    qu'à   l'échelle   mondiale,   91%   des   15-24   ans   ont   pu   être   scolarisés. [1] Cf.:  Le dernier rapport de Juillet 2016 de l'Institut de Statistique de l'UNESCO. 2. L’analphabétisme existe-t-il encore en France? Depuis   la   loi   Jules   Ferry   de   1882,   tout   enfant   de   6   à   16   ans   résidant   en   France   a   pour   obligation   d'être scolarisé ;   et   ce   qu'il   soit   français   ou   de   nationalité   étrangère . Aujourd'hui,   les   personnes   nées   avant   1882   sont, avouons-le,   extrêmement   rares   (et   oui,   même   mamie   Yvonne   n'a   pas   135   ans !).   On   considère   donc   à   l'heure actuelle   que,   depuis   les   années   1970-1980,   il   n'existe   plus   aucun   enfant   analphabète   qui   soit   né   ou   ait   grandi en France.  Réjouissons-nous donc de cette nouvelle ! Mais   attention,   ne   nous   emballons   pas...cela   ne   veut   pas   dire   qu'il   n'existe   plus   du   tout   d'analphabètes en   France !    En   effet,   il   est   fréquent   que   des   réfugiés   politiques   adultes   ou   des   migrants   résidant   en   France n'aient   pas   pu   suivre   une   scolarité   dans   leur   pays   d'origine   du   fait   des   guerres,   de   la   pauvreté,   de   leur appartenance   ethnique   ou   de   leur   sexe   féminin .   Face   à   cette   situation,   ces   migrants   doivent   apprendre   à   écrire   et à   lire   dans   une   langue   autre   que   leur   langue   maternelle,   ce   qui   n'est   pas   simple.   Cet   apprentissage   nécessite   un effort   important   de   leur   part   et   une   aide   leur   est   souvent   nécessaire.   Des   formations   d'alphabétisation,   ou   plus communément   appelées   ''   Alpha   ''   sont   mises   en   place   par   de   nombreuses   associations   ou   organismes   de formation afin de pouvoir aider les personnes analphabètes. L’illettrisme 1. Définition
Lors   d'un   repas   entre   amis,   il   y   a   quelques   semaines,   j'ai   constaté   qu'illettrisme   et   analphabétisme   suscitaient questionnements    et    étonnements :    «L'illettrisme    ne    touche-t-il    que    les    pays    pauvres ?    Existe-t-il    encore    en France ? »   « Un   migrant   est-il   analphabète   ou   illettré ? »,   « Sachant   que   je   ne   parle   pas   chinois,   suis-je   analphabète dans   cette   langue ? »,   etc.   Afin   de   répondre   à   ces   interrogations,   nous   parlerons   de   l'illettrisme   et   de   ses   deux compères que sont l'analphabétisme et le FLE !
Pour aller plus loin : - Le film La tête en friche de Jean Becker (2010). - Le site de l’Agence Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI): http://www.anlci.gouv.fr/ .
Le Saviez-vous? L'analphabétisme et l'illettrisme ne sont pas des troubles du langage écrit. Dyslexie et illettrisme ne sont donc pas forcément liés ! L'analphabétisme   et   l'illettrisme   sont   des   retards   qui   peuvent   être   comblés   par   un   (ré)apprentissage et ce, quel que soit l'âge de la personne. Une   personne   analphabète   ou   illettrée   qui   ne   souffre   d'aucune   pathologie   du   langage    sera   prise   en charge   par   un   formateur   spécialisé   dans   ce   domaine   et   non   par   un   orthophoniste   (=   spécialiste   des troubles de l'élocution, de l'audition et des troubles du langage en général).
L’analphabétisme 1. Définition Une   personne   analphabète    est   une   personne   qui   ne   sait   ni   lire   ni   écrire;   et   ceci   pour   la   simple   raison qu'elle   n'a   jamais   été   à   l'école   de   sa   vie .   Un   analphabète   n'a   donc   jamais   eu   l'occasion   de   suivre   un   apprentissage scolaire pour apprendre à lire ou à écrire sa langue maternelle. Selon   l'Organisation   des   Nations   Unies   pour   l'Éducation,   la   Science   et   la   Culture   (=   UNESCO)   [1],   dans   le monde,   758   millions   de   personnes   âgées   de   15   à   100   ans   ne   savent   ni   lire   ni   écrire   une   phrase   simple .   Parmi eux,    2/3    sont    des    femmes .    Les    pays    pauvres    sont    les    plus    touchés     et    plus    particulièrement    l'Afrique subsaharienne, l'Asie du Sud et de l'Ouest.
Pourcentage de personnes ayant été scolarisées dans le monde en 2015 (d’après l’UNESCO)
Bien   que   leur   handicap   ne   soit   pas   visible,   les   personnes   illettrées   sont très   complexées   par   leur   situation   et   pensent   que   leur   illettrisme   se   voit   sur   leur visage.   Aux   sentiments   de   honte,   d'échec   et   de   manque   d'intelligence,   un grand   manque   de   confiance   vient   s'ajouter.   C'est   pour   cela   que   bien   souvent, ils     se     reposent     sur     une     personne     de     confiance     de     leur     entourage (époux/épouse,   frère/soeur,   enfants   ou   amis   proches).   Afin   de   cacher   leurs difficultés   et   faire   face   aux   situations   de   la   vie   quotidienne,   les   personnes illettrées   font   preuve   d'une   grande   créativité,   de   volonté   et   de   courage   en mettant   en   place   toute   une   série   de   stratégies   afin   de   ne   pas   dévoiler   leur handicap   et   de   contourner   leurs   difficultés  :   problèmes   de   vision   pour   éviter la   lecture,   oubli   d'un   stylo   pour   éviter   d'écrire,   apprentissage   de   phrases   par cœur, etc.
Contrairement    à    un    analphabète,    une    personne    illettrée     est    une    personne    qui    a    été    scolarisée . Cependant,   l'apprentissage   scolaire   qu'elle   a   suivi   n'a   pas   conduit   à   une   maîtrise   suffisante   de   la   lecture,   de l'écriture   ou   du   calcul.    Cette   maîtrise   peut   aussi   avoir   été   perdue   au   fil   du   temps   par   manque   de   pratique   et de    confiance    en    soi.     Les    lacunes    cumulées    en    lecture,    en    écriture    ou    en    calcul    entraînent    des    difficultés quotidiennes,   un   manque   d'autonomie   dans   la   vie   courante   et   une   gêne   au   travail.    En   effet,   comment   rédiger un   chèque,   écrire   son   CV   ou   tout   simplement   faire   sa   liste   de   courses   lorsque   l'on   ne   sait   pas   écrire ?   Comment repérer   une   consigne   de   sécurité,   consulter   le   bulletin   scolaire   de   son   enfant,   comprendre   le   mode   d'emploi   d'un meuble   IKEA   ou   même   passer   son   permis   de   conduire   lorsque   l'on   ne   sait   pas   lire ?   De   même,   comment   peut-on ranger   quelque   chose   par   ordre   alphabétique   si   on   ne   connaît   pas   l'alphabet ?   Enfin,   comment   peut-on   compter   sa monnaie   et   acheter   du   pain   en   toute   sérénité   lorsque   l'on   ne   sait   pas   compter ?   L'illettrisme   est   donc   un   réel handicap social  pour les personnes qui souffrent de cette situation.
Contrairement   à   une   personne   analphabète,   un   illettré   n'a   pas   tout   à   apprendre .   Il   déchiffrera   par exemple   des   mots   mais   ne   comprendra   pas   le   sens   de   la   phrase.   Un   illettré   doit   donc   réapprendre   ce   qu'il   ne maîtrise   pas   et   désapprendre   ce   qu'il   a   mal   acquis   lors   de   son   apprentissage   scolaire,   et   cela   sera   possible quel que soit son âge. 2. Les causes de l’illettrisme Les   causes   de   l'illettrisme   sont   diverses   et   variées   et   ont   tendance   à   se   combiner   entre   elles.   Elles   dépendent   de l'histoire   personnelle   de   chaque   individu.   Une   scolarité   douloureuse,   de   mauvais   souvenirs   liés   à   l'école,   des problèmes    de    santé    et    une    situation    familiale    compliquée    sont    souvent    évoqués.     Mais    des    difficultés professionnelles    et    sociales,    des    situations    de    travail    où    l'écrit    est    peu    nécessaire    viennent    souvent s'ajouter .   Moins   les   compétences   de   base   sont   utilisées,   plus   elles   s'effritent.   Moins   on   lit,   moins   on   comprend   un texte.   Et   moins   on   comprend   un   texte,   moins   on   a   envie   de   lire.   L'effet   boule   de   neige   est   alors   en   marche...   moins on   lit,   plus   on   cherche   ses   mots.   Plus   on   cherche   ses   mots,   moins   on   communique.   Moins   on   communique,   plus   on s'isole   socialement.   Plus   on   s'isole,   moins   on   a   confiance   en   soi,   etc.   Il   en   est   de   même   pour   le   calcul.   Enfin,   les compétences   disparaissent   encore   plus   rapidement   lorsque   les   bases   ne   sont   pas   bien   acquises   en   fin   de   scolarité. À cette difficulté s'ajoute le caractère invisible, caché et tabou de l'illettrisme, le rendant ainsi compliqué à repérer .
Exemples de textes rédigés par des personnes illettrées: 1) “ je vé an vacances a bordeau ché de la famis pour les voires et découvrire la réjon et la nature.“ 2) Extrait issu d’une plaquette de l’ ANLCI :      3) Extrait issu du site de l’ Association Lire et Ecrire
3. L’illettrisme en France Contrairement   à   ce   que   l'on   pourrait   penser,   les   pays   industrialisés   comme   la   France   ne   sont   en   aucun   cas épargnés   par   l'illettrisme.   Selon   l'Agence   Nationale   de   Lutte   Contre   l'Illettrisme   (ANLCI),   7%   de   la   population,   âgée de   18   à   65   ans   et   résidant   en   France   métropolitaine,   sont   touchées   par   l'illettrisme .   Cela   concerne   environ   2 500   000   personnes .   Bien   qu'invisible,   l'illettrisme   n'est   pas   un   phénomène   marginal !   Un   grand   nombre   d'idées reçues   tend   à   indiquer   que   l'illettrisme   est   surtout   présent   chez   les   personnes   désociabilisées,   exclues   du   monde   du travail   ou   chez   les   jeunes   de   banlieue.   Cela   n'est   absolument   pas   le   cas !   Plus   de   la   moitié   des   personnes illettrées   ont   un   emploi    (et   bien   souvent,   ni   leurs   responsables   ni   leurs   collègues   ne   soupçonnent   leur   handicap). L'illettrisme   est   autant   présent   en   ville   que   dans   les   zones   rurales .   Enfin,   plus   de   la   moitié   des   personnes illettrées   a   plus   de   45   ans   ( cf. :   graphique ).   Selon   les   évaluations   effectuées   lors   de   la   Journée   Défense   et Citoyenneté   (JDC),   9,6%   des   jeunes   français   ont   des   difficultés   de   lecture   et   4,1   %   d'entre   eux   sont   en   situation d'illettrisme. Au   final,   l 'illettrisme   ne   touche   pas   seulement   les   personnes   d'origine   étrangère   puisque   71%   des personnes en situation d'illettrisme utilisent exclusivement le français depuis leur plus jeune âge .
L'ANLCI    et    l'ensemble    de    ses    partenaires    mènent    un    travail    de prévention,   de   sensibilisation   et   d'action .   Des   dispositifs   sont   mis   en place   partout   en   France   pour   lutter   contre   l'illettrisme   mais   aussi   pour stopper   sa   stigmatisation   et   pour   le   prévenir   dès   le   plus   jeune   âge .   En effet,   plus   tôt   un   enfant   est   en   contact   avec   les   mots,   plus   il   entrera facilement   dans   l'écriture   et   la   lecture .   Cependant,   ces   dispositifs   étant mis   en   place   localement,   toutes   les   régions,   les   villes   et   les   villages   ne sont   pas   couverts   de   manière   identique.   La   prise   en   charge   de   l'illettrisme est     primordiale     puisqu'elle     permet     d'éviter     l'isolement     social     des personnes illettrées et son aggravation.
Le FLE (le Français Langue Étrangère) Mais   que   signifie   ce   fameux   FLE ?   Lorsque   l'on   parle   d'une   ''   personne   FLE   '',   on   désigne   une   personne   en situation   de   Français   Langue   Étrangère.   Le   Français   Langue   Étrangère   (ou   FLE)    s'applique   aux   personnes immigrées   qui   ont   été   scolarisées   dans   un   autre   pays   mais   qui   ne   maîtrisent   pas   les   bases   du   français .   Ces personnes   ne   sont   donc   ni   illettrées   ni   analphabètes   puisqu'elles   sont   allées   à   l'école   et   surtout   parce   que   ce   ne sont   pas   les   bases   de   leur   langue   maternelle   qui   ne   sont   pas   maîtrisées;   mais   celles   d’une   langue   qui   leur est   étrangère .   Une   personne   FLE   peut   être   totalement   débutante   ou   alors   peut   se   perfectionner   dans   la   maîtrise   du français professionnel ou du français administratif. La palette du FLE est donc large. E.J.
L'illectronisme Depuis peu, un nouvel handicap social sévit : l'illectronisme ! L’ illectronisme   (ou   illettrisme   numérique)    désigne   l'incapacité   d'utiliser   des   outils   numériques .   Face   à l'informatisation   quotidienne   des   démarches   administratives   et   personnelles   (impôts,   CAF,   sécurité   sociale, gestion   de   son   compte   bancaire,   accès   aux   notes   de   ses   enfants,   acheter   un   billet   de   train,   prendre   un   rendez- vous médical, etc), l'illectronisme entraîne un réel handicap et des problèmes d'insertion. L'illectronisme    touche    les    personnes    illettrées    mais    pas    seulement.    Selon    l'ANLCI,    l'illectronisme concernerait 15% de la population française .
Répartition des âges au sein de la population illettrée en France (d’après l’ANLCI)
Victorine - Court métrage réalisé par Garance Meillon et écrit par Christophe Martinolli (2013) (Les Productions solidaires) Nous remercions chaleureusement Monsieur Christophe Martinolli de nous avoir autorisé à diffuser son court-métrage.
La Boîte à Saussure
La Boîte à Saussure
© 2019 La Boîte à Saussure
Illettrisme, analphabétisme et FLE

Bien   que   l'analphabétisme   soit   très   présent   dans   le monde,   de   nombreux   progrès   ont   déjà   été   effectués.   Ainsi, le   niveau   d'analphabétisme   chez   les   jeunes   a   tendance   à diminuer   nettement .   Ceci   a   notamment   été   permis   grâce   à l'instauration   de   l'enseignement   obligatoire   dans   un   grand nombre   de   pays   et   de   manière   plus   générale,   grâce   à   un meilleur   accès   à   la   scolarité .   A   l'heure   actuelle,   l'UNESCO considère    qu'à    l'échelle    mondiale,    91%    des    15-24    ans    ont    pu   être   scolarisés. [1]   Cf.:      Le   dernier   rapport   de   Juillet   2016   de   l'Institut   de Statistique de l'UNESCO. 2.      L’analphabétisme      existe-t-il      encore      en France? Depuis   la   loi   Jules   Ferry   de   1882,   tout   enfant   de   6   à 16     ans     résidant     en     France     a     pour     obligation     d'être scolarisé ;    et    ce    qu'il    soit    français    ou    de    nationalité étrangère .   Aujourd'hui,   les   personnes   nées   avant   1882   sont, avouons-le,   extrêmement   rares   (et   oui,   même   mamie   Yvonne n'a   pas   135   ans !).   On   considère   donc   à   l'heure   actuelle   que, depuis   les   années   1970-1980,   il   n'existe   plus   aucun   enfant analphabète     qui     soit     né     ou     ait     grandi     en     France.   Réjouissons-nous donc de cette nouvelle ! Mais   attention,   ne   nous   emballons   pas...cela   ne   veut pas    dire    qu'il    n'existe    plus    du    tout    d'analphabètes    en France !    En   effet,   il   est   fréquent   que   des   réfugiés   politiques adultes   ou   des   migrants   résidant   en   France   n'aient   pas   pu suivre   une   scolarité   dans   leur   pays   d'origine   du   fait   des guerres,   de   la   pauvreté,   de   leur   appartenance   ethnique   ou de    leur    sexe    féminin .    Face    à    cette    situation,    ces    migrants doivent   apprendre   à   écrire   et   à   lire   dans   une   langue   autre   que leur     langue     maternelle,     ce     qui     n'est     pas     simple.     Cet apprentissage   nécessite   un   effort   important   de   leur   part   et   une aide      leur      est      souvent      nécessaire.      Des      formations d'alphabétisation,   ou   plus   communément   appelées   ''   Alpha ''    sont    mises    en    place    par    de    nombreuses    associations    ou organismes   de   formation   afin   de   pouvoir   aider   les   personnes analphabètes. L’illettrisme 1. Définition
Lors   d'un   repas   entre   amis,   il   y   a   quelques   semaines,   j'ai constaté       qu'illettrisme       et       analphabétisme       suscitaient questionnements   et   étonnements :   «L'illettrisme   ne   touche-t-il que   les   pays   pauvres ?   Existe-t-il   encore   en   France ? »   « Un migrant   est-il   analphabète   ou   illettré ? »,   « Sachant   que   je   ne parle   pas   chinois,   suis-je   analphabète   dans   cette   langue ? », etc.   Afin   de   répondre   à   ces   interrogations,   nous   parlerons   de l'illettrisme   et   de   ses   deux   compères   que   sont   l'analphabétisme et le FLE !
Pour aller plus loin : - Le film La tête en friche de Jean Becker (2010). -    Le    site    de    l’Agence    Nationale    de    Lutte    Contre    l’Illettrisme (ANLCI): http://www.anlci.gouv.fr/ .
Le Saviez-vous? L'analphabétisme   et   l'illettrisme   ne   sont   pas   des   troubles   du langage écrit. Dyslexie et illettrisme ne sont donc pas forcément liés ! L'analphabétisme     et     l'illettrisme     sont     des     retards     qui peuvent   être   comblés   par   un   (ré)apprentissage   et   ce,   quel que soit l'âge de la personne. Une     personne     analphabète     ou     illettrée     qui     ne     souffre d'aucune   pathologie   du   langage    sera   prise   en   charge   par   un formateur    spécialisé    dans    ce    domaine    et    non    par    un orthophoniste   (=   spécialiste   des   troubles   de   l'élocution,   de l'audition et des troubles du langage en général).
L’analphabétisme 1. Définition Une   personne   analphabète    est   une   personne   qui   ne sait   ni   lire   ni   écrire;   et   ceci   pour   la   simple   raison   qu'elle   n'a jamais   été   à   l'école   de   sa   vie .   Un   analphabète   n'a   donc   jamais eu     l'occasion     de     suivre     un     apprentissage     scolaire     pour apprendre à lire ou à écrire sa langue maternelle. Selon   l'Organisation   des   Nations   Unies   pour   l'Éducation, la   Science   et   la   Culture   (=   UNESCO)   [1],   dans   le   monde,   758 millions   de   personnes   âgées   de   15   à   100   ans   ne   savent   ni lire   ni   écrire   une   phrase   simple .   Parmi   eux,   2/3   sont   des femmes.   Les   pays   pauvres   sont   les   plus   touchés    et   plus particulièrement   l'Afrique   subsaharienne,   l'Asie   du   Sud   et   de l'Ouest.
Pourcentage de personnes ayant été scolarisées dans le monde en  2015 (d’après l’UNESCO)
Bien   que   leur   handicap   ne   soit   pas   visible,   les   personnes illettrées   sont   très   complexées   par   leur   situation   et   pensent   que leur   illettrisme   se   voit   sur   leur   visage.   Aux   sentiments   de   honte, d'échec    et    de    manque    d'intelligence,    un    grand    manque    de confiance   vient   s'ajouter.   C'est   pour   cela   que   bien   souvent,   ils se   reposent   sur   une   personne   de   confiance   de   leur   entourage (époux/épouse,   frère/soeur,   enfants   ou   amis   proches).   Afin   de cacher   leurs   difficultés   et   faire   face   aux   situations   de   la   vie quotidienne,   les   personnes   illettrées   font   preuve   d'une   grande créativité,   de   volonté   et   de   courage   en   mettant   en   place   toute une    série    de    stratégies    afin    de    ne    pas    dévoiler    leur handicap   et   de   contourner   leurs   difficultés  :   problèmes   de vision   pour   éviter   la   lecture,   oubli   d'un   stylo   pour   éviter   d'écrire, apprentissage de phrases par cœur, etc.
Contrairement à un analphabète, une personne illettrée est une personne qui a été scolarisée. Cependant,
Contrairement     à     une     personne     analphabète,     un illettré   n'a   pas   tout   à   apprendre .   Il   déchiffrera   par   exemple des   mots   mais   ne   comprendra   pas   le   sens   de   la   phrase.   Un illettré    doit    donc    réapprendre    ce    qu'il    ne    maîtrise    pas    et désapprendre     ce     qu'il     a     mal     acquis     lors     de     son apprentissage   scolaire,   et   cela   sera   possible   quel   que   soit son âge. 2. Les causes de l’illettrisme Les    causes    de    l'illettrisme    sont    diverses    et    variées    et    ont tendance    à    se    combiner    entre    elles.    Elles    dépendent    de l'histoire     personnelle     de     chaque     individu.     Une     scolarité douloureuse,    de    mauvais    souvenirs    liés    à    l'école,    des problèmes   de   santé   et   une   situation   familiale   compliquée sont        souvent        évoqués.         Mais        des        difficultés professionnelles   et   sociales,   des   situations   de   travail   l'écrit   est   peu   nécessaire   viennent   souvent   s'ajouter .   Moins les   compétences   de   base   sont   utilisées,   plus   elles   s'effritent. Moins    on    lit,    moins    on    comprend    un    texte.    Et    moins    on comprend   un   texte,   moins   on   a   envie   de   lire.   L'effet   boule   de neige   est   alors   en   marche...   moins   on   lit,   plus   on   cherche   ses mots.   Plus   on   cherche   ses   mots,   moins   on   communique.   Moins on   communique,   plus   on   s'isole   socialement.   Plus   on   s'isole, moins   on   a   confiance   en   soi,   etc.   Il   en   est   de   même   pour   le calcul.     Enfin,     les     compétences     disparaissent     encore     plus rapidement   lorsque   les   bases   ne   sont   pas   bien   acquises   en   fin de    scolarité.    À    cette    difficulté    s'ajoute    le    caractère    invisible, caché    et    tabou    de    l'illettrisme,    le    rendant    ainsi    compliqué    à repérer .
Exemples de textes rédigés par des personnes illettrées: 1)   “   je   vé   an   vacances   a   bordeau   ché   de   la   famis   pour   les voires et découvrire la réjon et la nature.“ 2) Extrait issu d’une plaquette de l’ ANLCI :      
3. L’illettrisme en France Contrairement    à    ce    que    l'on    pourrait    penser,    les    pays industrialisés   comme   la   France   ne   sont   en   aucun   cas   épargnés par    l'illettrisme.    Selon    l'Agence    Nationale    de    Lutte    Contre l'Illettrisme   (ANLCI),   7%   de   la   population,   âgée   de   18   à   65   ans et    résidant    en    France    métropolitaine,    sont    touchées    par l'illettrisme .   Cela   concerne   environ   2   500   000   personnes .   Bien qu'invisible,   l'illettrisme   n'est   pas   un   phénomène   marginal !   Un grand   nombre   d'idées   reçues   tend   à   indiquer   que   l'illettrisme   est surtout   présent   chez   les   personnes   désociabilisées,   exclues   du monde   du   travail   ou   chez   les   jeunes   de   banlieue.   Cela   n'est absolument    pas    le    cas !    Plus    de    la    moitié    des    personnes illettrées   ont   un   emploi    (et   bien   souvent,   ni   leurs   responsables ni   leurs   collègues   ne   soupçonnent   leur   handicap).   L'illettrisme est   autant   présent   en   ville   que   dans   les   zones   rurales .   Enfin, plus   de   la   moitié   des   personnes   illettrées   a   plus   de   45   ans ( cf. :    graphique ).    Selon    les    évaluations    effectuées    lors    de    la Journée    Défense    et    Citoyenneté    (JDC),    9,6%    des    jeunes français   ont   des   difficultés   de   lecture   et   4,1   %   d'entre   eux   sont en   situation   d'illettrisme.   Au   final,   l 'illettrisme   ne   touche   pas seulement   les   personnes   d'origine   étrangère   puisque   71% des       personnes       en       situation       d'illettrisme       utilisent exclusivement le français depuis leur plus jeune âge .
L'ANLCI   et   l'ensemble   de   ses   partenaires   mènent   un   travail   de prévention,   de   sensibilisation   et   d'action .   Des   dispositifs   sont mis   en   place   partout   en   France   pour   lutter   contre   l'illettrisme mais   aussi   pour   stopper   sa   stigmatisation   et   pour   le   prévenir dès   le   plus   jeune   âge .   En   effet,   plus   tôt   un   enfant   est   en contact    avec    les    mots,    plus    il    entrera    facilement    dans l'écriture   et   la   lecture .   Cependant,   ces   dispositifs   étant   mis   en place   localement,   toutes   les   régions,   les   villes   et   les   villages   ne sont   pas   couverts   de   manière   identique.   La   prise   en   charge   de l'illettrisme   est   primordiale   puisqu'elle   permet   d'éviter   l'isolement social des personnes illettrées et son aggravation.
Le FLE (le Français Langue Étrangère) Mais   que   signifie   ce   fameux   FLE ?   Lorsque   l'on   parle d'une   ''   personne   FLE   '',   on   désigne   une   personne   en   situation de   Français   Langue   Étrangère.   Le   Français   Langue   Étrangère (ou   FLE)    s'applique   aux   personnes   immigrées   qui   ont   été scolarisées   dans   un   autre   pays   mais   qui   ne   maîtrisent   pas les   bases   du   français .   Ces   personnes   ne   sont   donc   ni   illettrées ni    analphabètes    puisqu'elles    sont    allées    à    l'école    et    surtout parce    que    ce    ne    sont    pas    les    bases    de    leur    langue maternelle   qui   ne   sont   pas   maîtrisées;   mais   celles   d’une langue   qui   leur   est   étrangère .   Une   personne   FLE   peut   être totalement   débutante   ou   alors   peut   se   perfectionner   dans   la maîtrise   du   français   professionnel   ou   du   français   administratif. La palette du FLE est donc large. E.J.
L'illectronisme Depuis       peu,       un       nouvel       handicap       social       sévit : l'illectronisme ! L’ illectronisme     (ou      illettrisme      numérique)       désigne l'incapacité   d'utiliser   des   outils   numériques .   Face   à l'informatisation           quotidienne           des           démarches administratives    et    personnelles    (impôts,    CAF,    sécurité sociale,   gestion   de   son   compte   bancaire,   accès   aux   notes de    ses    enfants,    acheter    un    billet    de    train,    prendre    un rendez-vous   médical,   etc),   l'illectronisme   entraîne   un   réel handicap et des problèmes d'insertion. L'illectronisme    touche    les    personnes    illettrées    mais    pas seulement.           Selon         l'ANLCI,         l'illectronisme concernerait 15% de la population française .
Répartition des âges au sein de la population illettrée en France (d’après l’ANLCI)
Victorine - Court métrage réalisé par Garance Meillon et écrit par Christophe Martinolli (2013) (Les Productions solidaires) Nous remercions chaleureusement Monsieur Christophe Martinolli de nous avoir autorisé à diffuser son court-métrage.
3)   Extrait   issu   du   site   de   l’ Association   Lire   et Ecrire
l'apprentissage   scolaire   qu'elle   a   suivi   n'a   pas   conduit   à   une maîtrise   suffisante   de   la   lecture,   de   l'écriture   ou   du   calcul.   Cette   maîtrise   peut   aussi   avoir   été   perdue   au   fil   du   temps par   manque   de   pratique   et   de   confiance   en   soi.    Les   lacunes cumulées   en   lecture,   en   écriture   ou   en   calcul   entraînent   des difficultés   quotidiennes,   un   manque   d'autonomie   dans   la vie   courante   et   une   gêne   au   travail.    En   effet,   comment   rédiger un   chèque,   écrire   son   CV   ou   tout   simplement   faire   sa   liste   de courses   lorsque   l'on   ne   sait   pas   écrire ?   Comment   repérer   une consigne    de    sécurité,    consulter    le    bulletin    scolaire    de    son enfant,    comprendre    le    mode    d'emploi    d'un    meuble    IKEA    ou même   passer   son   permis   de   conduire   lorsque   l'on   ne   sait   pas lire ?   De   même,   comment   peut-on   ranger   quelque   chose   par ordre    alphabétique    si    on    ne    connait    pas    l'alphabet ?    Enfin, comment   peut-on   compter   sa   monnaie   et   acheter   du   pain   en toute   sérénité   lorsque   l'on   ne   sait   pas   compter ?   L'illettrisme   est donc   un   réel   handicap   social    pour   les   personnes   qui   souffrent de cette situation.